Modèle Biomathématique de la Traduction de l´ARNm
&
Biomathématique du Cancer.

Michel Dulac
2005


IV - Modèle Mathématique et Code Génétique


( Nouvelle approche du code et émergence de nouvelles caractéristiques )
Pour qu'un tel modèle théorique mathématique puisse être valable, il faut qu'il puisse refléter les processus mis en oeuvre par la nature au niveau considéré, dans notre cas la traduction de l'ARNm et une tentative d'explication biomathématique du cancer. En d'autres mots, il faut que le modèle théorique puisse prendre racine dans le vivant, allant jusqu' à faire soupçonner l'existance de faits encore inconnus par extrapolation dû à son application et son utilisation La description des principaux paramètres constituant le modèle mathématique étant faite au chapitre I II et III , voyons maintenant comment ils pourraient s'insérer, dépendamment de leurs rôles, dans le système théorique et collaborer à expliquer une hypothèse de fonctionnement au niveau du processus de la traduction.
Les divers paramètres ( constituants du modèle mathématique ) seront situés en raison de leur apport, vis-à-vis les composantes du vivant auquels ils seront associés .Mais auparavant voyons les spécificités induites ( caractéristiques du modèle) vis-à-vis la traduction qu'implique l'emploie d'un tel modèle mamathématique.

Nouvelle approche du code dû à l'émergence de nouvelles caractéristiques induites par l'emploie du modèle mathématique

1 - Corrélation entre le Modèle Mathématique et le Vivant
Le modèle théorique diffère de la forme de traduction actuelle non pas au niveau des molécules ou organites impliqués, mais au niveau de l' interprétation du processus de fonctionnement.

2 - Codon : Instruction en 3 Etapes
Le modèle préconise dans un premier abord une utilisation du codon comme étant une instruction en 3 étapes, déterminant l'acide aminé requis. Si on penche du côté division mathématique on perçoit qu' avec un dividende approprié de 3 chiffres, on peut en 3 étapes aller chercher un chiffre correspondant à l'acide aminé voulu.( A remarquer pour ce qui est du début de la lecture , si on se sert des séquences portraits il y a utilisation normale des trois premiers chiffres du dividende pour franchir la première étape )

3 - Non Spécificité CODON - ACIDE AMINÉ ( dégénérescence du code ???... )
Si on considère que le codon est un instruction en 3 étapes afin de déterminer un acide aminé et cela tout au long de la lecture de l'ARNm , on quitte le concept actuel genre photos instantanées statiques du processus responsable de l'établissement du code génétique actuel c'est-à-dire un codon ou des codons spécifiques pour un acide aminé spécifique. Au niveau de cette théorie les différents codons rencontrés pour un même acide aminé, sont le reflet ou le résultat de chemins empruntés sous forme de trois étapes afin de parvenir à l'acide aminé choisi et cela dans un système en plein processus de fonctionnement continu , style film au niveau du déroulement des opérations, au lieu d'instantanés.On regarde le système fonctionner.






page précédente | page 13 | page suivante


Home | Theory | Board | MapSite
bar
© Michel Dulac 2006-2019
Webmaster: Agena

XHTML 1.0 valide CSS valide